Les sites du groupe Info6TM

 

Qu'est-ce que TÉMAvet ?

TÉMAvet est un média omnicanal digital et print destiné aux vétérinaires et aux auxiliaires vétérinaires, qui porte une ligne éditoriale optimiste, engagée et collaborative.

  • Optimiste car nous sommes convaincus que le monde vétérinaire de demain est différent mais au moins aussi bien que celui d’hier… Pour faire face à la transition difficile que connait la profession, nos contenus sont « porteurs de solutions » et tournés positivement vers l’avenir ;
  • Engagé car le bien-être au travail, l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, l’écologie professionnelle et la transparence sont des thématiques et valeurs qui nous sont chères.
  • Collaborative parce que nous souhaitons que vous participiez activement à ce média, en vous donnant la parole sur nos podcasts ou bien en vous permettant d’écrire sur les sujets qui vous intéressent. Vous voulez nous soumettre un article ? Écrivez-nous sur bonjour@temavet.fr !

On pourrait même ajouter le terme d’inclusif pour qualifier notre ligne éditoriale car il nous tient à cœur de mieux inclure les ASV dans l’écosystème vétérinaire mais aussi les vétérinaires non-praticien·ne·s, qui souffrent de la dichotomie ”praticiens versus non-praticien·ne·s” et de leur réputation de démissionnaires. Nous souhaitons aussi donner toute leur place aux femmes, puisqu’elles représentent aujourd’hui la grande majorité de ces deux professions très féminisées.

L'histoire de TÉMAvet

Retrouvez toute l’histoire de TÉMAvet dans notre article : Vétojob intègre TÉMAvet, votre nouveau média !

L'équipe de TÉMAvet

 

 

Adeline Astier, cheffe de publicité : Adeline est arrivée en 2009 au sein du groupe, juste après des études commerciales et y a découvert l’écosystème de la santé animale, qui n’a plus aucun secret pour elle. Elle conçoit et déploie les campagnes de publicité pour nos annonceurs sur les différents médias TÉMAvet et sur Cheval Santé. Quand elle ne pâtisse pas dans sa cuisine, elle aime passer du temps avec sa fille et faire du sport pour se dépenser.

Manuelle Hoornaert, rédactrice en chef : Vétérinaire canine, puis équine, puis canine à nouveau, pendant plus de dix ans et diplômée d’un CEAV en éthologie clinique et appliquée, Manuelle a dû se reconvertir en 2018 pour raisons de santé. Après 2 ans à enseigner diverses matières, passant de l’équine à la relation clients, à l’ESAV-Institut Bonaparte et à donner durant un an des TD de communication à l’École nationale vétérinaire d’Alfort, elle rejoint l’équipe. Manuelle sélectionne les sujets, anime nos auteurs et veille au respect de notre ligne éditoriale. Quand elle ne travaille pas, elle prend soin de ses deux enfants et de sa famille grâce auxquels elle a pu retrouver le contact des chevaux qu’elle aime tant !

➡ Pour découvrir le parcours de Manuelle, écoutez Vet’o micro : Épisode #04 – Réinventer dis fois sa carrière.

Spiros Marmaras, responsable client de Vétojob : Spiros a pris en charge la gestion du service client de Vétojob en 2018. Au sein du Groupe, il s’occupe également d’autres titres : Le Bois International, Les ASH, Le Quotidien du Tourisme Emploi et L’Antenne. Il répond aux questions et gère les soucis quotidiens des utilisateurs du site, recruteurs et candidats. Tous ces retours clients lui permettent de participer activement à l’amélioration du job-board. Sinon, il aime la musique, la déco et le soleil.

➡ Vous serez peut-être aussi en contact avec Fadoua Michel, qui est la remplaçante de Spiros.

Stéphanie Patiny, community manager : après des études en communication, Stéphanie travaille pour une chaîne de télé, puis pour une maison de Champagne avant de créer sa micro-entreprise Bulles2com en 2016. Community manager dans le domaine viticole et très familière du milieu vétérinaire (puisque son mari est véto mixte), elle rejoint l’équipe en 2021 pour s’occuper d’abord des réseaux sociaux de Vétojob, puis de nos six médias sociaux... Quand elle n’est pas sur son ordinateur, elle est éleveuse et s’active dans ses écuries, entre poulinières et poulains.

Marine Slove, éditrice associée et fondatrice de TÉMAvet : Marine a commencé sa carrière en tant que vétérinaire équin avant d’entrer en entreprise. Elle est par ailleurs cofondatrice de Vétojob ainsi que créatrice et co-hôte du podcast Vét’o micro. Aujourd’hui, elle coordonne les différentes étapes de production des contenus rédactionnels et audios de TÉMAvet, sur les plans éditoriaux esthétiques, budgétaires et techniques. Elle est également consultante en nutrition équine*. Sinon, elle aime les podcasts, les brocantes, le foie de morue, le chocolat et les chevaux (pas dans l’assiette !).

➡ Pour découvrir le parcours de Marine, écoutez Vet’o micro : Épisode #16 – Vétérinaire et culture start-up : de Vétojob à TÉMAvet.

Sophie Wilford, co-hôte du podcast Vet’o micro : diplômée ECEIM (European College of Equine Internal Medicine), Sophie a exercé presque dix ans en pratique mixte, canine-équine puis équine pure avant de rejoindre le secteur privé hors libéral. Elle est aussi la fondatrice de See my vet et la créatrice des podcasts Parole de vétos et Le podcast qui piaille. Par ailleurs, elle assure la direction marketing et communication d’un groupement de clinique**. Quand elle n’écoute pas de podcast, elle aime se ressourcer au bord de l’océan à pied, à cheval ou sur une planche de surf.

➡ Pour découvrir le parcours de Sophie, lisez : Fifty shades of vet - Entretien avec Sophie Wilford.

Notre petite équipe travaille en étroite collaboration avec les différents services du Groupe, pour lesquels nous avons des interlocuteur·rice·s privilégié·e·s qu’il serait trop long de citer ici même si le cœur y est…

Nos engagements

Sur la qualité de l’information et indépendance éditoriale : nous nous engageons à produire une information de qualité, vérifiée, indépendante, engagée mais non partisane, et respectueuse des déontologies à la fois vétérinaire et journalistique.

Notre ligne éditoriale est indépendante et il nous appartient de justifier auprès de notre lectorat de l’étanchéité de nos activités commerciales et éditoriales. En ce sens, les annonceurs n’ont pas d’influence sur les sujets abordés, sur la manière dont nous les traitons, sur le choix de nos auteur·ice·s ou sur celui des invité·s· de nos podcasts.

➡ Lire notre charte éditoriale et déontologique.

En faveur du bien-être au travail : grande priorité en ces temps chahutés de “grande démission”, il nous semble essentiel d’aborder cette question de l’expérience positive au travail.

Pour l’égalité professionnelle et salariale entre les femmes et les hommes : il s’agit là d’un engagement qui nous semble tout naturel, d’autant plus pour une profession vétérinaire féminisée à 74% chez les moins de 40 ans et une profession ASV féminisée à 96%.

Pour une éco-responsabilité professionnelle : l’écologie est le grand sujet du moment ! Et bien entendu, l’écologie professionnelle en fait partie et nous concerne tou·te·s. Nous nous engageons donc à en parler mais aussi à réfléchir sur notre propre impact environnemental en tant que média : en diminuant la quantité de papier utilisée pour notre revue, en dématérialisant la majorité de nos supports de communication, en arrêtant peu à peu la distribution de goodies, en limitant nos trajets professionnels et en favorisant au maximum les moyens de transport les plus écologiques. Nous nous interrogeons également sur l’impact du digital sur notre environnement et sur les mesures que nous pourrions prendre pour le diminuer.

La transparence, au cœur de nos préoccupations

La question de la transparence est devenue primordiale dans notre société, occupant le terrain médiatique et politique. Il nous semble donc essentiel d’en faire œuvre, à différents égards.

Nos publicités : lorsqu’il s’agit d’une publicité ou d’un partenariat sponsorisé, c’est explicitement affiché !

Nos partenariats : lorsque nous nouons des partenariats ”win-win”, sans contrepartie financière, avec d’autres médias, entreprises ou associations, les modalités sont affichées publiquement sur le site.

➡ Lorsque nous recommandons un site, un congrès, un produit dans nos articles/podcasts hors partenariat explicitement affiché, c’est qu’il s’agit bel et bien d’un conseil honnête et sincère !

Notre modèle économique, dont voici les grandes lignes :

  • Les prestations du job-board (offre d’emploi, accès CV-thèques et Rempla-thèque) ;
  • L’offre annonceurs ;
  • Les abonnements à la revue l’auxiliaire vétérinaire ;
  • La création de contenus en édition déléguée.

Pour l’heure et grâce au sponsoring publicitaire, les contenus digitaux sont 100% gratuits. Nous ne nous interdisons pas d’ajuster ce modèle. En effet, nous verrons dans le temps si ce business model est suffisant pour assurer la pérennité de notre activité.

Conflits d’intérêt :

Il est toujours demandé à nos auteur·ice·s de justifier d’éventuels conflit d’intérêts lors de la rédaction de leurs articles.

À ce titre, voici des informations sur deux des membres de notre équipe :

*Marine Slove réalise des missions de conseil en nutrition équine pour le groupe Archers Daniels Midland pour les marques nationales Detrier, Royal Horse et DP Nutrition (entreprise pour laquelle elle a d’ailleurs travaillé en tant que salariée de 2018 à 2021). Dans le cadre de ses fonctions d’éditrice de TÉMAvet, Marine Slove s’engage à éviter systématiquement toute porosité entre ses différentes activités pouvant engendrer une situation de conflit d’intérêt.

**Sophie Wilford est directrice marketing et communication du réseau de cliniques Qovetia. Dans le cadre de ses fonctions de co-hôte du podcast Vet’o micro, elle s’engage à éviter systématiquement toute porosité entre ses différentes activités pouvant engendrer une situation de conflit d’intérêt.

Comment travailler chez nous ?

Lorsque nous avons un poste à pourvoir, notre offre est publiée sur Vétojob ou sur LinkedIn. Vous pouvez également envoyer une candidature spontanée à bonjour@temavet.fr avec l’objet ”Candidature spontanée”.